Vos joints et leurs fuites

Vos joints et leurs fuites

Vos joints et leurs fuites

A quoi ressembleraient vos canalisations sans joints? A quelque chose qui s’approcherait sans doute plus de la passoire que de la robinetterie conventionnelle. Permettant d’assurer l’étanchéité de votre tuyauterie, les joints s’associent pour cela aux raccords mécaniques installés pour un acheminement fluide et rapide de la fuite d’eau dans les dispositifs receveurs.

 

LE CHOIX ET L’USAGE

Comme beaucoup de choses qui vous entourent, les joints aussi doivent être choisis en fonction des besoins auxquels ils devront répondre pour le reste de leur vie. Pratiquement tous les besoins sont couverts, et nous changeons toujours les joints à chaque intervention sur un raccord, et tout particulièrement les joints en fibre volcanique. Pas besoin de faire venir un volcan chez vous, des explications détaillées vont suivre.

Un joint peut présenter une collerette de taille différente si il s’agit d’un dispositif pour les raccords mécaniques (large), ou pour garantir l’étanchéité de la robinetterie (étroite).

L’usage diffère en fonction du type de joint, donc. Une fibre vulcanisée large conviendra aux raccords mécaniques, étroite à l’étanchéité entre la tête et le corps du robinet. Pour le joint torique, c’est l’étanchéité des pièces mobiles internes à la robinetterie qu’il assure. Un modèle plat en caoutchouc est utilisé pour correspondre à l’étanchéité des assemblages faits de matières plastiques. Reste à cela les clapets pour robinet percé ou plein et les joints kevlar (CNK). Le premier s’occupe de l’étanchéité de la fermeture des robinets à clapet tandis que le second a un usage plus large applicable à l’eau au gaz et a la vapeur.

 

Bonne nouvelle dans ce monde de canalisations et raccords aux couleurs ternes, les joints suivent des distinctions chromatiques particulières! Le rouge indique un joint en fibre vulcanisée, le noir un fait de caoutchouc et le bleu correspond à un matériel fait à base de kevlar.

fuite-canalisation

LORSQUE LA FUITE ARRIVE

Tout cela serai moins riche en rebondissements dans votre quotidien si les fuites et infiltrations d’eau étaient impossible à partir du moment que le joint approprié est posé. Quelque soit l’origine de la fuite, il faut s’occuper de cela sans forcer sur le matériel en place et avec rapidité. Les robinets et arrivées d’eau diffèrent parfois en apparence mais suivent presque tous les même dispositions. Ainsi, nous suivons un protocole strict et efficace lors de l’intervention. Après avoir démonté les pièces superficielles du dispositif concerné nous vérifions l’état du siège du joint de clapet (ou d’autre) avant de le remplacer et remettre les choses en ordre. L’étanchéité de l’installation revient alors à la normale.

 

Si d’aventure la fuite persiste après un changement de joint, le siège devra sans doute être changé ou rectifié en éliminant les rugosités. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements et toute intervention à la moindre suspicion de fuite ou infiltration chez vous.